L'histoire de BD


Historique de BD (Becton, Dickinson and Company) en France


1897

La société Becton Dickinson and Company a été fondée en 1897 aux USA, par Maxwell Becton, représentant en matériel médical, et Farleigh Dickinson, représentant en papeterie. Son objet était alors la fabrication et la commercialisation de thermomètres médicaux.

1906
La première unité de production de thermomètres, seringues hypodermiques et aiguilles voit le jour au New Jersey.

1924
La première seringue Luer graduée en unité d’insuline est conçue, un an après la découverte de l’insuline.

1925
F.S.Dickinson obtient un brevet pour la première liaison sûre entre la seringue et l’aiguille, le « Luer Lok » ; un principe de connexion pratiqué jusqu’à nos jours et reconnu sur le plan international.

1949
Premiers en leur genre à agir sous vide, les produits BD Vacutainer® commencent à être commercialisés pour les prises de sang.

1955
Becton Dickinson & Company met un pied en Europe en faisant l’acquisition de 75 % du capital de la société française AMI.
Cette entreprise est spécialisée dans la fabrication de tubes hypodermiques en acier inoxydable et d’aiguilles pour transfusion sanguine et perfusion en intraveineuse.
L’objectif : améliorer et sécuriser la technologie des tubes hypodermiques.
Tout en poursuivant ses recherches dans cette voie, AMI élargit son domaine de compétence en démarrant en 1957 la fabrication de tubes en vinyle et l’assemblage de seringues hypodermiques réutilisables en verre.
Avec l’élargissement de la gamme d’aiguilles hypodermiques réutilisables, l’intensification de la production de seringues hypodermiques en verre et la création d’une unité pilote de fabrication de tubes Vacutainer, AMI se développe considérablement.

1958
L’entreprise change de nom et devient Becton Dickinson France S.A.
Une première implantation près de Grenoble (Isère) fait de la France l’élément moteur de la construction européenne.
Au fil du temps, BD France améliore et accélère ses processus de fabrication et en réduit considérablement les coûts.

1961
Les seringues BD Plastipak™ à usage unique sont introduites sur le marché.

1963
BD France crée un comité chargé de développer, coordonner les stratégies et les initiatives autour des tubes hypodermiques. Cette configuration nouvelle va initier une avancée technologique fondamentale, en passant d’un matériel réutilisable à un matériel à usage unique stérile.

1966
Les seringues et les aiguilles à usage unique apparaissent sur le marché français.
Cette demande rencontre une des priorités développées par BD depuis sa création : la qualité et la sécurité de ses produits.

1968
BD Medical - Diabetes Care commercialise la seringue BD Plastipak™ : 1ère seringue à insuline à usage unique en plastique.

1970
Becton Dickinson implante son siège social européen à Meylan (Isère).

1973
BD Biosciences commercialise le premier cytomètre BD FACS pour l’analyse cellulaire..

1975
Les seringues en verre prêtes à remplir BD Hypak™ sont disponibles.

1980
Le premier système automatisé de mise en évidence des mycobactéries BD BACTEC™ voit le jour.

1981
L’implantation française poursuit sa croissance avec la construction d’une nouvelle usine (6 030m2) de seringues pré-remplissables (BD Hypak™) au Pont-de-Claix, en périphérie de Grenoble. Il s’agit du développement d’un système d’injection prêt à l’emploi, à usage unique, distribué par BD Medical - Pharmaceutical Systems.

1984
La production des seringues BD Hypak™ en version SCF (Sterile Clean ready to Fill) démarre également sur le site. Ces seringues stériles et propres sont prêtes à être remplies ; ainsi le laboratoire client n’a plus à assurer cette procédure avant remplissage.
BD répond aux besoins en capacité et flexibilité de ses clients.

1988
La naissance de la technologie BD micro-Fine+ permet à BD Medical - Diabetes Care d’améliorer et de compléter sa gamme de produits adaptée aux patients diabétiques.
L’entreprise présente les premiers produits de sécurité pour la prévention technique des piqûres accidentelles.

 

1989
Suite à sa forte expansion, BD entreprend une réorganisation de sa structure. Son activité s’organise autour de deux secteurs traditionnels : le secteur Medical et le secteur Diagnostic.
Chaque secteur est structuré en unités et chacune de ces unités est spécialisée dans une gamme de produits ou de clients spécifiques.
Cette même année, l’ensemble des activités de BD localisées en différents points de la périphérie grenobloise sont transférées et regroupées dans de nouveaux locaux sur le site du Pont-de-Claix (à 10 km de Grenoble).

1991
Le stylo à insuline BD Pen avec la première génération d’aiguille à stylo BD Micro-Fine+ voit le jour.

1992
Becton Dickinson France SAS se situe au 490ème rang dans le classement des 1 000 premières entreprises industrielles françaises pour l’ensemble de l’exercice 1991
(Source : Numéro spécial « L’expansion » de novembre/décembre 1992) avec un chiffre d’affaire qui franchit la barre du milliard de Francs.

1994
Le site de Pont-de-Claix est l’objet d’importants investissements (plus de 83 millions de francs) visant notamment à augmenter la capacité de production de l’usine et étendre l’ensemble des locaux. Le site de Pont-de-Claix représente 62 033m2 dont 28 358m2 construit.

1996
Pharmingen, société californienne leader en recherche en immunologie (réactifs et anticorps), rejoint BD.

1997
BD fête ses 100 ans.
L’usine du Pont-de-Claix continue de croître et subit une seconde extension en 1997.
Difco Laboratories et ses produits pour la microbiologie sont intégrés à l’Unité BD Diagnostics - Diagnostics Systems.
Cette même année BD fait l’acquisition de la société Visitec, fabricant des dispositifs médicaux pour l’ophtalmologie, et donne naissance à une nouvelle unité : BD Medical - Ophthalmic Systems.

1998
BD acquière Transduction Laboratories, leader dans le domaine de la transduction du signal.

1999
Toutes les marques nées chez Becton Dickinson au cours des 100 dernières années sont réunies sous l’appellation BD.
BD procède à une troisième extension de l’usine du Pont-de-Claix avec intégration de l’activité laboratoire pharmaceutique.
Le segment BD Biosciences est créé officiellement. L’entité Clontech est intégrée à celui-ci.

2001
BD Diagnostics - Diagnostic Systems met en place une gamme spécifiquement dédiée à l’industrie pharmaceutique. Cette gamme comprend notamment des milieux pour le contrôle de salles propres et des ingrédients pour la bio production.
Gentest Corporation, société spécialisée dans le domaine de la recherche et du développement de nouveaux médicaments pour les Industries Pharmaceutiques et de Biotechnologie est intégrée à BD. Les produits Gentest sont dorénavant commercialisés en direct sur le marché français par BD Biosciences - Discovery Labware.

2003
BD Medical - Diabetes Care atteind le premier milliard d’aiguilles à stylo vendues en pharmacie sur le marché national français.
BD Biosciences lance BD FacsAria™, une nouvelle génération de trieurs à haute vitesse.
Atto rejoint BD Biosciences avec une gamme d’instruments et de réactifs pour l’analyse d’image.

2004
BD est classée entreprise leader de l’année (Palmarès du Magazine isérois « Présences », décembre 2004) pour l’ensemble de l’exercice 2003.

2005
La croissance soutenue de BD Medical - Pharmaceutical Systems amène à une nouvelle extension du site. Cet agrandissement va permettre le réaménagement de l’accès à l’usine afin d’appliquer au mieux les Bonnes Pratiques de Fabrication..
La nouvelle structure doit aussi permettre de rationaliser aux mieux les espaces et d’optimiser des zones ne répondant plus aux exigences professionnelles de BD.
L’ensemble des collaborateurs dispose de locaux mieux agencés, de surfaces d’accueil plus agréables et de zones d’informations conviviales.

2006
Les acquisitions de GeneOhm Sciences et Tripath Imaging viennent compléter les principales forces de BD dans le domaine de la microbiologie et confirmer l’engagement de la société à prendre une part de plus en plus importante dans le marché du diagnostic moléculaire et celui du cancer (BD Diagnostics - Diagnostic Systems).
En mai de cette même année, BD Medical - Diabetes Care contribue à la protection de l’environnement et des personnes en offrant aux patients diabétiques un collecteur de déchets intégré gratuitement dans les kits lancettes et les kits aiguilles à stylos BD Micro-Fine+.
En Juillet, le regroupement du Service d’Assistance Technique de BD, du centre de formation de BD Biosciences et de l’unité BD Medical - Diabetes Care s’effectue. Ce bâtiment commun est réservé et identifié BD. Ceci permet de disposer de locaux plus conviviaux et de dégager des synergies.
200m2 sont réservés à la formation avec 8 instruments à la disposition des clients avec des formations dispensées par 4 spécialistes applications.

2007
BD est leader d’un projet d’injection intradermique dans le cadre du pôle mondial de compétitivité : Lyon Biopôle.
L’activité BD Prefilled (produits génériques injectables, devenue BD Rx en 2013) voit le jour.

2008
BD célèbre ses 50 années de présence en France.


2010
L’acquisition d’HandyLab permet à BD de compléter sa gamme d’automates et de produits pour le diagnostic moléculaire.

2011
BD acquiert Accuri Cytometers pour développer sa présence sur le marché des cytomètres en flux.
La société Carel Pharma (leader des systèmes clos de transfert des médicaments) vient compléter la gamme des produits de sécurité.
BD Medical propose une seringue « verte » : BD Emerald™ pour participer à une démarche d’achat éco-responsable.

2012
KIESTRA Lab Automation BV intègre BD, en apportant ses solutions innovantes d’automatisation pour les laboratoires de microbiologie.
La 12 milliardième seringue est produite dans l’usine du Pont de Claix.

2013
BD fait son entrée dans l’industrie pharmaceutique avec BD Simplist™, produits génériques injectables pré-remplis, et prêts à administrer. Les produits injectables pré-remplis de la famille BD Simplist seront commercialisés et fabriqués par BD Rx Inc.,une filiale en propriété exclusive de BD. Le premier produit BD Simplist lancé par BD Rx sera l'injection de chlorhydrate de diphenhydramine, USP, un antihistaminique injectable.